Stocker l’énergie intermittente et décarboner l’économie

Il s’agit ici bien sûr d’hydrogène « vert », fabriqué par électrolyse de l’eau à partir d’énergies renouvelables. Celui-ci présente deux atouts essentiels : favoriser le développement de ces énergies renouvelables en offrant une solution de stockage sous forme de gaz qui pallie leur intermittence et en verdissant ainsi progressivement le gaz commercialisé en France ; et décarboner de nombreux pans de l’économie en verdissant les usages finaux de l’énergie utilisée : dans les transports, le chauffage et l’électricité des particuliers (que l’hydrogène pourrait fournir à hauteur de 12%), et même les process industriels.

Continuez à lire: L’hydrogène veut jouer un rôle dans la transition énergétique française

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.