Après avoir créé la Communauté départementale de transition écologique (CDTE) 91 et avoir mis en place un Plan climat air énergie territorial (PCAET), le département de l’Essonne s’est doté du tout premier baromètre français de la transition énergétique.

« Cet outil innovant est accessible en ligne, sous la forme d’un tableau de bord dynamique. À partir de données déjà disponibles, sont établis des indicateurs chiffrés départementaux sur divers sujets en lien avec l’énergie », explique le Département qui s’est adjoint, pour ce faire, le concours partenarial de prestataires tel que EDF ou Enedis.

Identifier et alerter sur les grands enjeux

Il est ainsi possible d’y retrouver des informations sur les consommations énergétiques (par secteurs d’activité et par type d’énergie), sur les émissions de gaz à effet de serre, sur la production d’énergie, ou encore sur l’économie dite en transition : consommation du foncier, motorisation des véhicules nouvellement mis en circulation, entreprises qualifiées RGE (Reconnu garant de l’environnement), perception de la transition énergétique des PME, agriculture biologique, déchets ménagers et assimilés, certificats d’économie d’énergie, et emplois salariés dans le secteur privé.

Le baromètre « permet d’identifier et d’alerter sur les grands enjeux de la transition énergétique et d’anticiper les problématiques futures. Ces données fédèrent les acteurs territoriaux en vue de construire des actions communes en matière d’aménagement durable du territoire » reprend le département.

Pour mémoire, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, l’Europe, l’État et la région Île-de-France se sont fixés cinq objectifs : -55% des déchets non dangereux valorisés matière en 2020, -40% de gaz à effet de serre, -30% de consommation d’énergie fossile et 40% de part d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’énergie en 2030, et -50% de réduction de la consommation d’énergie finale en 2050.

Continuez à lire l’article

 

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.