Au Québec, la Maison du développement durable fait son bilan de la consommation énergétique.

Mardi 30 janvier, Normand Roy, chargé de projet bâtiment durable chez Équiterre, tiendra pour la première fois une conférence sur le profil énergétique de ce bâtiment d’exception, le premier au Québec certifié LEED® Platine Nouvelle Construction.

Après 6 ans d’opération, Équiterre présentera une analyse approfondie qui permettra de découvrir la performance de la MDD en comparaison avec d’autres bâtiments. Plusieurs éléments seront pris en compte : les composantes détaillées de sa facture d’énergie, l’estimation des économies financières associées à son efficacité énergétique, de même que d’intéressantes leçons apprises par l’équipe du projet.

La conférence sera webdiffuséé, pour s’inscrire cliquez ici.

Un peu d’histoire

La Maison du développement durable est, avant tout, une rencontre.

Issu de réflexion de huit organisations engagées dans la promotion du développement durable, ce bâtiment a pour mission d’inspirer les citoyens, les experts et les élus. Aussi, elle veut créer une synergie pérenne entre ses membres fondateurs.

Composé de cinq étages, la Maison du développement durable a été construite en dix ans de travail, dans un contexte des crises climatiques, énergétiques et économiques. C’est pourquoi, la MDD se donne comme mission principale de « construire l’avenir sans l’hypothéquer », avec les objectifs suivants :

  • maximiser le potentiel d’organismes à vocation sociale et environnementale par la cohabitation et la mise en commun de ressources;
  • être un pôle de réflexion, d’éducation, d’innovation et de rencontres sur le développement durable;
  • offrir aux citoyens, aux entreprises et aux gouvernements de nouveaux outils éducatifs sur le développement durable;
  • offrir aux chercheurs un outil de recherche sur le bâtiment écologique.

La certification LEED® Platine

La certification LEED® est à la fois une ligne directrice de conception et un outil de certification. Elle vise à améliorer le bien-être des occupants, la performance environnementale et le rendement économique des bâtiments.

Cette certification nécessite un minimum de 52 points sur un total de 70.  La Maison a atteint  59 points, une marque d’excellence reconnue internationalement.

Pour avoir la meilleure performance environnementale et sociale possible, le bâtiment optimise le rapport entre bien-être des usagers et impacts environnementaux,.

 

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.