Le 9 juillet, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a fait état de son rapport sur le « verdissement du gaz » dans l’Hexagone. Encore peu utilisé, le biogaz est une énergie verte qui pourrait s’avérer importante pour la transition énergétique de la France tout en permettant aux ménages de faire des économies sur leurs factures de gaz.

Vers plus de gaz vert dans les années à venir ?

Probable. C’est en tout cas, ce que veut croire Jean-François Carrenco, Président de la CRE qui affirme que « Le gaz renouvelable est une solution, avec d’autres, du bouquet énergétique de la France ». Pour lui, le biométhane à « un rôle à jouer » dans le mix énergétique français. Il pourrait donc prendre de l’ampleur si les pouvoirs publics s’autorisent à «mobiliser les bio-ressources ». D’autant plus que la loi de transition énergétique de 2015 fixe à la France un objectif de 10% de gaz vert d’ici 2030. Si on en croit le rapport, cet objectif reste « accessible, compte tenu de la dynamique engagée et du nombre de projets en cours ». La France doit donc inviter les consommateurs à se tourner vers le biogaz.

Le gaz vert, une énergie économique

Dans son rapport, la CRE fait savoir qu’en valorisant les déchets des industries agro-alimentaires et des ménages, il serait possible de produire plus de gaz vert. Si ces techniques venaient à fonctionner, le prix du gaz pourrait chuter au profit du pouvoir d’achat des foyers français. D’autant plus que la gaz naturel est de plus en plus plébiscité par les ménages. En outre, le gaz vert permettrait à la France de limiter ces émissions de CO2, responsable du réchauffement climatique.

Continuer à lire l’article ici

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.