Le groupe Epta, dont le siège social est à Milan, développe les marques Costan, Bonnet Névé, George Baker, Eurocryor, Misa et Iarp.

Epta France S.A. emploie environ 500 personnes réparties entre le siège social d’Hendaye et le site de Chatou. Le site d’Hendaye réunit un pôle de recherche et de développement, un centre de formation, des lignes de production ultra-robotisées, un show-room de 400 m², mais également les services RH, les services financiers, les départements avant-vente et après-vente.

L’entreprise place au centre de son activité le design, le développement, la fabrication et la commercialisation des produits des autres marques du groupe Epta.
Elle propose ses produits et services à l’ensemble des formats de vente allant de la proximité, au cash &carry, et en passant par le supermarché, l’hypermarché, le Drive, le E-Commerce, les pétroliers, etc…

Depuis plusieurs années, Epta France,  s’efforce de baisser sa consommation énergétique. Le but est de devenir plus performant en réduisant, d’une part, les consommations énergétiques des meubles réfrigérés que la société fabrique et met sur le marché, et d’autre part, celles de ses bâtiments et process.

La mise en place de ce management énergétique fait de Epta, leader du froid commercial, l’un des partenaires de confiance du groupe FEEED.


Parole d’expert : Jean-François MERCIER, Epta France

L’efficacité énergétique, tout le monde est en parle. Cependant, différents obstacles ralentissent son déploiement, pourtant indispensable à la transition énergétique.

Aujourd’hui nous nous interrogeons sur ces freins et les moyens de les levers avec  Jean-François MERCIER,  Trade Marketing Manager au sein d’Epta France.

1. Bonjour Jean-François et bienvenue. Commençons par une question toute simple, mais essentielle… Comment définiriez-vous l’efficacité énergétique ?

J’aurais tendance à définir l’efficacité énergétique comme un rapport. Celui entre un service que l’on délivre et l’énergie que l’on y a consacrée.

2. Quel est, donc,  votre point de vue sur les principaux obstacles en jeu ?

Lorsque l’on parle de solutions d’efficacité énergétique, c’est généralement pour améliorer les performances pour une énergie moindre. En quelques mots, « faisons mieux, avec moins! »

Cela dit, nous devons nous confronter à plusieurs obstacles, d’ordre technologique, financier et humain. Je pense, notamment, à l’intégration  difficile de certaines technologies existantes, de l’impasse d’une technologie balbutiante, ou d’une technologie très chère, impliquant, d’un coté, des investissements lourds, de l’autre, une recherche particulièrement longue et coûteuse.

A cela s’ajoute le frein des compétences et des usages : des techniciens et utilisateurs peu ou mal préparés aux technologies liées à l’efficacité énergétique pour le froid, l’utilisation du CO2, du Propane, les moteurs inverter®, les outils digitaux…

3. Quels leviers, dans votre domaine d’activité, pourraient être utilisés pour accélérer les choses ?

A mon sens, la formation est essentielle. Je préconise une remise à niveau permanente des compétences des ingénieurs et techniciens, mais aussi des clients utilisateurs.

Ensuite, il faudrait garantir des  aides pour la recherche et aussi pour ceux qui investissent dans des technologies dont l’efficacité énergétique est avérée.

Pour les industriels, en outre, je suggère des référentiels communs ne souffrants aucune contestation quant aux performances des produits vendus. Par exemple être certifié Eurovent®, utilisation de l’éco labellisation impartiale qu’Eurovent® a mis en place,…

Pour terminer, je propose de systématiser l’Eco Conception avec l’Analyse du Cycle de Vie du produit.

4. Quels résultats ou changements concrets vous amèneraient à considérer que la transition énergétique est réussie ?

Lorsque tous nos clients ne parleront plus de prix mais de coûts !

Le coût intégrant le prix, mais aussi la durée de vie produit, son impact énergétique et écologique sur l’environnement, les coûts liés à sa fabrication, livraison, installation, utilisation, démontage, recyclage,…


Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.