Certains partisans de la transition énergétique estiment que cette « révolution » serait à terme un moyen de relancer la croissance.

Les énergies fossiles sont de plus en plus chères, l’exploitation des gisements de pétrole ou de gaz devient plus compliqué au fur et à mesure que les réserves s’épuisent. Et puis elles coûtent beaucoup d’argent à cause de leurs conséquences environnementales. Or, une énergie chère est un frein à la croissance.

En faisant la transition vers des formes d’énergie plus accessibles comme le renouvelable, il serait en théorie possible de relancer la croissance. Mais comment?

Rencontre avec Alexandre ROJEY, Animateur du Think tank IDées chez Fondation Tuck.

1. Bonjour Alexandre et bienvenue. Présentez-vous en quelques mots…

J’ai effectué une carrière de R&D à l’IFPEN où j’ai coordonné les activités liées au développement durable et à la transition énergétique.

J’anime actuellement le groupe de réflexion IDées dans le cadre de la Fondation Tuck et je suis l’auteur d’une série d’ouvrages sur l’énergie ainsi que les questions de prospective et de société.

2. Comment définiriez-vous l’efficacité énergétique ?

Réduire la demande en énergie est certainement la première des priorités si l’on veut réussir la transition énergétique.

Il est possible d’y parvenir soit par la sobriété, qui consiste à éviter des activités consommant de l’énergie (par exemple prendre sa voiture), ou par l’efficacité qui consiste à dépenser moins d’énergie pour les mêmes usages. Améliorer l’efficacité passe par des investissements et de l’innovation.

3. Quel est votre point de vue sur les principaux obstacles en jeu?

De tous les moyens d’action à mettre en œuvre pour assurer la transition énergétique, réduire la consommation d’énergie est celui qui peut être mis en œuvre le plus rapidement avec les meilleurs résultats.

On se heurte toutefois à des obstacles économiques et techniques, ainsi qu’au poids des habitudes et au mode de fonctionnement global du système technico-économique.

4. Quels leviers, dans votre domaine d’activité, pourraient être utilisés pour accélérer les choses ?

Améliorer l’efficacité passe par des investissements et de l’innovation.

Pour accélérer la mutation il est possible de faire intervenir la réglementation, comme par exemple, dans le cas de la réglementation thermique des bâtiments, ou la fiscalité afin de la rendre plus incitative. De telles mesures doivent être prises toutefois avec pragmatisme et prudence.

Il faut également réfléchir à des aménagements facilitant des modes de vie plus sobres en énergie et parvenir à faire évoluer les mentalités en ce sens.

5. Quels résultats ou changements concrets vous amèneraient à considérer que la transition énergétique est réussie ?

Les critères sont bien connus : réduire la consommation d’énergie par habitant, éviter la pollution locale et réduire les émissions de CO2.

Il ne faut pas cependant s’attendre à des solutions-miracles et dont le résultat sera immédiat. L’effort à engager est un effort de longue haleine.

A propos du Think Tank IDées, Fondation Tuck

Le think tank IDées réunit des experts, chercheurs et industriels représentant différents secteurs et métiers de l’énergie. Le think tank IDées a pour but de mener une réflexion approfondie dans les domaines de l’Innovation, du Développement durable, de l’Énergie, de l’Environnement et de la Société.

Son objectif est de :

  • produire des idées, des connaissances, des recommandations stratégiques dans le domaine de l’énergie, en s’appuyant sur une expertise à caractère scientifique et technique ;
  • fournir aux décideurs, aux pouvoirs publics et aux utilisateurs un meilleur éclairage sur les risques, menaces, opportunités pour aider à la prise de décisions ;
  • agir dans un esprit de stricte neutralité et dans une perspective d’intérêt général, intégrant toutes les dimensions du développement durable (économie, environnement et société).

Des groupes de réflexion sont organisés autours de grandes thématiques :

 

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.