En annonçant, le 30 janvier dernier, sa décision d’annuler sa participation à un colloque sur la transition énergétique où seules deux femmes figuraient parmi la quinzaine d’intervenants, le député Matthieu Orphelin a justement mis l’accent sur les lourdes inégalités qui persistent dans le secteur de l’énergie au sens large, intégrant la production et l’efficacité énergétique. La représentation des femmes dans le débat public y est souvent marginalisée, comme dans la répartition des effectifs ou la composition des instances de gouvernance.

Ce n’est qu’une illustration parmi d’autres, mais la structure des effectifs au sein des entreprises de la branche « industries électriques et gazières » est éloquente : le taux de féminisation n’était que 27,2 % au début 2017, en légère hausse d’à peine 5 points en 15 ans. Pour compléter le tableau, seulement 21 % des cadres supérieurs du secteur sont des femmes, et celles-ci ne représentent que 21 % des effectifs âgés de moins de 30 ans. Et l’on a eu, encore récemment, l’occasion de constater les résistances que pouvait générer l’arrivée d’une femme à la tête de l’un des grands énergéticiens français…

Continuer à lire : L’égalité femmes – hommes, moteur de la transition énergétique | Alternatives Economiques

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.