La transition énergétique et environnementale est l’une des préoccupations principales de nos sociétés contemporaines. Pour les entreprises, il s’agit d’un véritable enjeu stratégique ayant notamment un impact sur leur rentabilité.

Au niveau du gouvernement, il existe de nombreux projets visant à résoudre les problèmes environnementaux, dont le Plan Climat. Quels sont les enjeux de la transition énergétique et environnementale ? Jean-Nicolas François, Directeur des Opérations et Associé chez Green Technologie nous éclaire sur la question.

1. Bonjour Jean-Nicolas et bienvenue. Présentez-vous en 10 mots…

Engagé, Positif, déterminé, organisé, chaleureux, citoyen du monde!

2. Comment définiriez-vous l’efficacité énergétique ?

Vivre, se déplacer, travailler, produire de la richesse, en consommant le moins d’énergie possible. Il ne s’agit pas de s’éclairer à la bougie. Au contraire, il faut utiliser les technologies de pointe pour utiliser l’énergie quand elle est disponible et être efficace au moment où ça compte le plus. C’est le défi de notre génération.

3. Quel est votre point de vue sur les principaux obstacles en jeu ?

Les sources d’énergie sont inégalement réparties (pétrole, gaz, géothermie, etc.), et le transport et le stockage coûtent très cher. Des millions d’êtres humains n’ont pas accès à l’électricité courante. D’autres l’utilisent à outrance sans comprendre l’impact environnemental, économique et sociétal que cela peut avoir. Notre société doit devenir compétente en énergie. Tout le monde devrait connaître la différence entre 1 kW et 1 kWh. On devrait avoir une idée de la consommation d’un climatiseur, d’un four ou d’une ampoule. On ne peut maîtriser que ce que l’on comprend. On ne peut pas se passer d’énergie, mais on peut choisir quelle énergie on veut consommer et de quelle façon.

Ceci étant dit, comprendre est une chose, passer à l’acte en est une autre. Pour ce faire, le besoin en financement est généralement un frein majeur. De nombreuses solutions existent et doivent se démocratiser afin d’atteindre une réelle transition énergétique.

4. Quels leviers, dans votre domaine d’activité, pourraient être utilisés pour accélérer les choses ?

Le véhicule électrique (VE) est un puissant accélérateur de transition énergétique : du point de vue technologique, en efficience, mais surtout en choix de société. Avec les véhicules thermiques, nous n’avons pas d’autre choix que d’acheter du pétrole aux pays producteurs. Avec un VE, on peut acheter ou produire l’électricité que l’on consomme. Concrètement, les économies d’usage d’un VE par rapport à un modèle thermique permettent d’investir dans une centrale photovoltaïque au bureau ou à la maison pour alimenter le véhicule et le bâtiment. Petit à petit, chacun peut devenir producteur d’énergie renouvelable et être acteur de son développement.

5. Quels résultats ou changements concrets vous amèneraient à considérer que la transition énergétique est réussie ?

Notre dépendance au pétrole réduite au minimum. La disparition des comportements hyper énergivores, tant chez les particuliers que dans les entreprises ou les administrations. La prise de conscience collective de l’impact de nos choix sur le monde dans lequel nous vivons.

A propos de GREEN TECHNOLOGIE, opérateur de transition.

Startup fondée en 2013, Green Technologie met à la disposition des entreprises, collectivités et particuliers des solutions de transition énergétique adaptées aux territoires insulaires. La société a conçu une méthode innovante et systématique qui assure une diminution notable des coûts sur les factures énergétiques de même qu’une optimisation des investissements. Green Technologie opère sur les territoires de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane et plus largement sur la zone Caraïbes.

(Crédit photo: Lionel Chamoiseau)

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.