L’efficacité énergétique, tout le monde est pour. Cependant, différents obstacles ralentissent son déploiement, pourtant indispensable à la transition énergétique.

Rencontre avec Karim BEN AHMED, apprenti ingénieur en efficacité énergétique et environnementale chez ENGIE Axima.

1. Bonjour Karim et bienvenue. Présentez-vous en quelques mots…

Je m’appelle Karim BEN AHMED et je suis actuellement apprenti ingénieur en efficacité énergétique et environnementale chez ENGIE Axima.

Je réalise des audits énergétiques qui consistent à analyser les factures énergétiques et à identifier les sources énergivores d’un site afin de préconiser des actions techniques dans le but de réduire la consommation énergétique et l’impact environnemental.

2. Comment définiriez-vous l’efficacité énergétique ?

De mon point de vue, cela se traduit essentiellement par l’ensemble des technologies et des pratiques permettant une meilleure gestion de la consommation de l’énergie dans tous les domaines (l’habitat, le transport, l’industrie…)

L’efficacité énergétique passe donc évidemment par la sensibilisation et la formation du personnel mais aussi par la mise en place des technologies innovantes.

Il existe d’ailleurs des outils de contrôle des consommations énergétiques comme par exemple la mise en place de compteurs connectés qu’on peut visualiser à partir d’une GTB afin d’avoir une vue d’ensemble sur les consommations d’un site.

3. Quel est votre point de vue sur les principaux obstacles en jeu?

De mon point de vue, c’est tout d’abord le financement des solutions d’économies d’énergie qui peut s’avérer important mais il y a aussi le manque de sensibilisation et de formation du personnel qui représente un véritable obstacle au développement de l’efficacité énergétique.

4. Quels leviers, dans votre domaine d’activité, pourraient être utilisés pour accélérer les choses ?

La réalisation d’audit énergétique est un premier grand pas dans une démarche d’efficacité énergétique car elle permet d’identifier les postes les plus énergivores et de préconiser des actions techniques afin de réduire la consommation énergétique.

Les subventions de l’Etat quant à elles permettent de rentabiliser plus rapidement des travaux je pense notamment aux CEE (certificats d’économies d’énergie) qui peuvent amortir le financement de projets d’économies d’énergie.

Cependant, une meilleure communication de la part des organismes publiques sur les dispositifs d’aides existants serait souhaitable et permettrait d’en faire bénéficier beaucoup plus de monde et ainsi d’accélérer notre transition énergétique.

5. Quels résultats ou changements concrets vous amèneraient à considérer que la transition énergétique est réussie ?

Une transition énergétique réussie passera tout d’abord par le développement des énergies renouvelables mais avant cela il est impératif de diminuer notre consommation énergétique et surtout d’énergie fossile.

Le but étant de tendre vers une indépendance totale vis-à-vis des énergies fossiles grâce à des alternatives et des technologies innovantes et performantes.

Pour cela, il est tout d’abord nécessaire d’analyser notre consommation énergétique et ensuite de l’optimiser dans l’ensemble des domaines dans lesquels nous sommes concernés.

 

A propos d’ENGIE Axima

ENGIE Axima est le leader français du génie climatique, de la réfrigération et de la protection incendie.

Avec 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2017 et  8 000 collaborateurs, ENGIE Axima est dotée d’une capacité d’études unique en Europe avec 1 200 ingénieurs et techniciens. Elle possède la maîtrise de l’intégralité du processus, allant de la conception à la maintenance, en passant par la mise en œuvre et mobilise toutes ses compétences au service de l’efficacité énergétique des bâtiments.

ENGIE Axima s’appuie sur la présence de ses filiales et du Groupe ENGIE dans 70 pays pour apporter des solutions sur mesure, innovantes et globales à l’international.

Pour en savoir plus, consultez la page Export.

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.