Les Français sont encore sceptiques quant à la transition énergétique.

C’est ce qui ressort d’une enquête d’Ifop – Primagaz  dévoilée mardi 25 juin.

Alors que les discussions autour du projet de loi énergie et climat débutent aujourd’hui à l’Assemblée, les personnes interrogées restent dubitatives face à l’une des mesures phares du texte : diviser par six les émissions de CO2 d’ici à 2050.

Seulement 40 % des Français jugent cet objectif crédible, quand la majorité d’entre eux estiment qu’il ne sera « probablement pas » atteint.

Quatorze pour cent d’entre eux en sont même certains : on n’y arrivera pas. Les plus jeunes affichent tout de même plus de confiance et d’espoir dans l’avenir, puisque 54 % des 18-25 ans pensent que l’objectif est atteignable en trente ans.

L’argent plutôt que l’écologie pour choisir son énergie

L’exemple du fioul pris dans l’étude montre surtout que les Français ont envie de se débarrasser des énergies fossiles polluantes, mais qu’ils se montrent très pessimistes quant à leur disparition effective.

Les trois quarts des personnes interrogées sont ainsi favorables à une sortie du fioul dans dix ans, mais plus de la moitié n’y croit pas.

Continuez à lire l’article ici.

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.