Faut-il choisir entre préservation du patrimoine et transition énergétique ?

Cette question vient d’être posée crûment à la municipalité de Tramayes, petite commune rurale de Saône-et-Loire.

Dans le cadre du projet de réhabilitation de son ancienne gendarmerie pour construire des logements sociaux, elle s’est trouvée en conflit avec l’ABF. Considérant, entre autres, que l’utilisation d’une isolation extérieure de la façade de la gendarmerie en vis-à-vis du château, objet d’une mesure de protection, pouvait nuire à l’environnement dudit château, l’ABF a émis un avis négatif.

Cet avis étant conforme, normalement il sonne le glas du projet.

Continuez à lire ici

Sujets associés

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.