Après un premier article, un brin provocateur qui dénonce certains chiffres alarmistes qui refont surface, Green IT propose une estimation plus réaliste de la consommation électrique du numérique.

Cette estimation est une synthèse de l’étude publiée récemment par l’association négaWatt sur decrypterlenergie.org. Un travail sérieux et qui fera certainement référence.

En bref, négaWatt estime que le développement du numérique ses 15 prochaines années aura un impact modéré sur la consommation électrique du pays.

En 2015, le numérique a consommé environ 56 TWh d’électricité sur un total de 476 TWh, soit environ 12 % de la consommation électrique du pays.

Selon les calculs de Green IT, l’électricité constituant environ 25 % de l’énergie finale en France, le numérique représente aujourd’hui environ 3 % de la consommation d’énergie finale du pays.

Continuer à lire : La transition numérique fera-t-elle exploser notre consommation d’énergie ? – Green IT

Sujets associés

One Thought to “La transition numérique fera-t-elle exploser notre consommation d’énergie ? ”

  1. Il faut cependant pondérer ce besoin d’énergie lié au développement du numérique par la baisse de consommation énergétique qu’implique la dématérialisation. La production de papier, la production de mobilier, la production d’outils traditionnels de travail et le transport conventionnel sont en décroissance et donc l’utilisation des ressources nécessaires à leur production ou à leur réalisation qui doit être décomptée de prévision énergivore sur la transformation digitale et numérique des entreprises.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.